La Grèce face au Covid

Entre juin et novembre 2020, la Grèce a rouvert son pays aux vacanciers et touristes, et fait face à un problème : comment utiliser au mieux ses capacités limitées de tests PCR pour limiter les risques de contamination au Covid-19 ?

En août 2020, elle avait accueilli plus de 1,6 million de passagers internationaux dans ses aéroports, selon Tourmag. Il aurait été impossible de tester tout le monde. Les autorités ont décidé de mettre en place un système d’apprentissage automatique, un apprentissage par renforcement plus précis, pour que les passagers soient testés.

Grèce et Covid 19 : l’IA en renfort !

Ce type de modèle est entraîné à améliorer sa décision au fur et à mesure en capitalisant sur les résultats accumulés de ses décisions précédentes. Un article publié le 10 septembre dans la revue scientifique Nature fait le point sur les résultats de cette expérience.

Trois variables : pays, sexe et âge

Baptisé Eva, ce système a été utilisé dans 40 aéroports, ports et postes frontières terrestres, avec l’appui de 400 personnels de santé pour réaliser les tests.

Pour déterminer qui tester en premier, il regroupe les voyageurs en catégories selon leur origine, leur sexe et leur âge, et les compare aux statistiques de prévalence disponibles sur ces différents groupes, sur la base des tests déjà effectués. Certaines données, telles que la profession des voyageurs, ont été délibérément exclues du développement de l’algorithme en raison de préoccupations concernant les données personnelles.

Vous êtes en Grèce actuellement ? 
Vous prévoyez d’y aller ?

👉 LOUEZ UN VOILIER OU UN CATAMARAN AVEC OU SANS SKIPPER ICI ! 👈