Héraklion, ou Iraklio en grec, sur la côte nord, est la capitale de la Crète et, pour beaucoup, le lieu d’arrivée sur cette île. Héraklion n’a pas vraiment de quartier historique, ses rues ayant été construites comme dans l’urgence. La circulation au sein de la ville est importante, elle se trouve de plus sous un couloir aérien. Amateurs de calme, passez votre chemin ! La ville est boudée par les touristes mais elle se révèle assez appréciable, sans compter qu’elle possède bon nombre de musées et qu’elle recèle nombre de petites rues agréables.

Météo Heraklion : quel temps à l’année ?

11 à 16°
11 à 16°
12 à 17°
14 à 21°
17 à 24°
21 à 27°
23 à 28°
23 à 29°
21 à 27°
19 à 25°
16 à 21°
13 à 18°

Attention, en janvier et décembre, on décompte 12 jours de pluie par mois en moyenne.

Notez enfin que de juin à septembre, la température de l’eau oscille en 23 et 26° !

Que visiter à Héraklion ?

1. Le musée Archéologique

Comment étudier la mythologie en Grèce ?

L’un des plus beaux et importants musées de Grèce !

Le musée archéologique est sans conteste le musée le plus riche de la Crète, c’est un lieu incontournable pour découvrir la civilisation minoenne, entre autres, de plus, l’organisation chronologique du musée vous invite à découvrir la Crète à travers les âges.

Profitez d’une balade dans les ruelles animées de la ville pour visiter quelques-uns des remarquables musées qui croiseront votre route.

Au sein du musée Archéologique, situé sur la place Eleftherias, vous pourrez contempler l’une des plus riches collections au monde des trésors minoens découverts sur l’île, et une grande partie des fresques de Knossos. Vous y découvrirez aussi des artefacts datant du Néolithique et de la grande époque romaine.

2. Héraklion by night


Assoupie le jour, Héraklion s’anime à la nuit tombée !

A l’ombre des terrasses, sur des chaises de paille, quelques hommes sirotent un raki, insensibles à la musique qui résonne quelques ruelles plus loin.

Car la capitale crétoise est aussi une ville étudiante qui vibre au rythme des dizaines de bars égayant son centre piétonnier, du côté de la rue (odos) Koraï ou autour du parc El Greco.

Encore faut-il déchiffrer l’alphabet grec pour trouver son chemin !

3. Le Palais de Knossos

Le site archéologique de Knossos est considéré comme l’un des sites les plus importants de Grèce et la plus ancienne ville d’Europe.

Que découvrir en Crète ?

A seulement 5km de la capitale Héraklion, retrouvez le Palais de Knossos.

Le palais de Knossos est situé à 5 kilomètres au sud d’Héraklion. Site incontournable d’une visite en Crète, le palais de Knossos – ou Cnossos – retrace la civilisation minoenne, qui se développa sur les îles grecques (de Crète à Santorin), entre 2700 et 1200 avant J-C. Au début du 20ème siècle, l’archéologue Arthur Evans pensait avoir affaire à un palais des rois mycéniens, puis s’aperçut qu’il s’agissait d’une autre civilisation inconnue.

Par référence au roi Minos – qui aurait jadis gouverné l’île -, il nomma cette civilisation « Minoenne ». La rénovation – controversée – des vestiges et les représentations de taureaux ont fait resurgir le mythe du minotaure et du labyrinthe.

Lorsque vous déposerez sur la ville un troisième regard, vous découvrirez toutes les richesses historiques de la ville. Les traces incroyables laissées par la civilisation minoenne, se révéleront tout à coup à vous. La plupart des vestiges de cette ancienne civilisation sont situés à Knossos, Malia, Archanes et Tylissos.

4. Les murailles

Que visiter en Crète ?

Un point de vue singulier sur la ville et son histoire.

Héraklion est entourée d’un formidable mur médiéval, utilisé pour le protéger des ennemis. De ce fait, la ville jouissait de la réputation d’état fortifié du bassin méditerranéen. Elle a résisté à un siège des Turcs pendant 21 ans, mais a finalement été prise en 1669 après la trahison d’un ingénieur grec-vénitien qui informa les envahisseurs des faiblesses des murs des bastions est et ouest. Il est maintenant possible de marcher le long de ces murs et de profiter de la vue sur la ville.

En marchant sur les murailles, vous découvrirez toute la ville d’en haut.

Vous vous reposerez dans les petits parcs ombragés et admirerez l’art du célèbre ingénieur vénitien Michele Sanmicheli, auteur des plans dont la construction a pris plus de 100 ans.

Les murailles vénitiennes délimitent encore de nos jours la vieille ville et représentent un ouvrage admirable qui a fait d’Héraklion la ville la mieux fortifiée de la Méditerranée.

5. Cretaquarium


L’Aquarium de Crète dépeint la vie marine avec des présentations améliorées et impressionnantes de paysages naturels, offrant aux visiteurs une chance de voir des créatures marines rares :

requins, tortues, hippocampes, méduses, homards ou poulpes miniatures… Dans l’aquarium, il existe plus de 100 zones différentes pour 2 500 créatures et espèces de la mer Méditerranée et des tropiques.

Sous chaque bassin se trouve une description en 9 langues et vous pouvez également mettre vos écouteurs (3€) et découvrir de nombreuses informations sur les espèces que vous voyez.

Comptez 30-45 min de visite en moyenne pour faire le tour du Cretaquarium.

Que manger à Héraklion ?

Que manger à Héraklion ?

Bien connu en France, goûtez-le en Grèce et en Crète, au restaurant !

Après avoir visité les musées et autres sites d’intérêt, découvrez un aperçu complet de la culture et des traditions de la ville en dégustant des spécialités locales dans certains des meilleurs restaurants d’Héraklion :

  • moussaka,
  • mezzés avec des feuilles de vigne farcies,
  • du tzatziki
  • ou des boulettes de viande…

Mais vous trouverez également de nombreux restaurants proposant des fruits de mer frais, de l’agneau grillé et beaucoup de fromage.

Ne manquez pas les pâtisseries feuilletées remplies de fromage et de miel (bougatsa) dans les cafés de la place des Lions !

Transport : comment visiter Héraklion ?

Aller à Héraklion

Des billets à partir de 72€ por visiter la Crète en juin ?

De multiples aéroports desservent la capitale crétoise :

  • Brest
  • Deauville
  • Bordeaux
  • Lille
  • Lyon
  • Marseille
  • Metz
  • Montpellier
  • Nantes
  • Nice
  • Paris CDG et Orly
  • Toulouse

Le prix moyen d’un vol aller-retour pour Héraklion en Crète est de 226€ par adulte. Pour vous y rendre, éviter la population et les prix élevés, privilégiez la basse saison :

  • L’hiver : novembre-décembre (hors Noël et Jour de l’An, janvier-février,
  • Et juin pour profiter de très belles conditions, sans les prix de juillet-août !

La ville d’Héraklion est accessible par ferry via une navette quotidienne qui part du Pirée d’Athènes.

Transport depuis l’aéroport d’Héraklion

L’aéroport international Nikos Kazantzakis est relié au centre ville par une navette bus (1 à 2€ seulement).

Quel transport en Grèce ?

Les taxis sont très abordables en Crète et dans sa capitale.

Le taxi vous en coûtera 5 à 7€ depuis l’aéroport vers le centre.

Vous y trouverez des agences de location de voitures à Héraklion. Préférez les agences locales, moins onéreuses, et adaptez-vous à la conduite crétoise. Le centre ville est en partie piéton donc garez-vous en dehors du centre.

Par quel moyen de transport visiter Héraklion ?

Il est tout à fait envisageable de visiter Héraklion à pied depuis le terminal de croisières. Les principales attractions touristiques de la ville et autour de la ville sont accessibles assez rapidement en :

  • bus,
  • taxi
  • ou en empruntant le bus touristique de la ville.

Prendre le bus à Héraklion

Cette dernière méthode de transport reste selon nous le meilleur moyen de découvrir votre escale en toute tranquillité. Ce service est très pratique pour une visite d’Héraklion en 1 ou 2 jours, le temps d’une escale de croisière donc.

Des arrêts dans les principaux lieux touristiques d’Héraklion vous seront proposés et vous permettront de rejoindre le site du Palais de Knossos.

Comptez environ 15 € par adulte et par jour, 8 € pour les enfants entre 5 ans et 12 ans, les billets sont gratuits pour les enfants de moins de 5 ans.

Le billet est valable 2 jours. 2 lignes sont disponibles, une ligne rouge permettant même aux touristes de visiter la partie culturelle de la cité jusqu’au Palais de Knossos et une ligne bleue dédiée à la partie plage.

Le terminus se situe dans le port d’Héraklion.

Ferry Héraklion : où aller depuis la capitale ?

Où voyager depuis la Crète ?

Les ferries de la capitale vous emmène un peu partout !

De part sa position géostratégique en Méditerranée, elle dispose d’un important port maritime avec de nombreuses liaisons de ferries. Ces ferries desservent régulièrement les îles grecques de :

  • Ios,
  • Paros,
  • Mykonos,
  • Rhodes
  • et Santorin.

Le port offre également des liaisons quotidiennes vers le continent dans le port de Pirée-Athènes. Avec ses nombreux sites touristiques, le port est devenu une escale de croisière très prisée par les armateurs.

Des attractions très proches du Port

Situé à l’extérieur des remparts de la ville à côté du port et de la marina vénitienne, le port reste extrêmement proche du cœur de la ville, à moins d’un kilomètre au nord-est de la principale zone touristique.

Le centre-ville historique d’Héraklion est accessible à pied.

En effet, la plupart des attractions de la ville sont situées à seulement à 20 minutes à pied des bateaux de croisière.

Les passagers peuvent emprunter des navettes gratuites qui les conduiront jusqu’à la sortie du port, ce qui est bien pratique surtout pour les bateaux accostant assez loin du terminal. Pour vous rendre sur le site de Knossos, vous aurez besoin de choisir un transport.

L’Histoire d’Héraklion

Que faire à Iraklio ?

Le très ancien port de la capitale.

Héraklion, ville portuaire très animée, est considérée comme l’un des berceaux de la civilisation européenne.

Capitale de la Crète, la plus grande des îles grecques, elle est construite sur le flanc d’une colline qui surplombe le port et s’est développée à partir de la ville antique romaine du même nom.

Arabes et Vénitiens

La ville a été fondée en 824 par les Arabes sous le nom de Kandar. Ils la vendirent ensuite en 1204 aux Vénitiens qui ont reconstruit entièrement la ville en y incorporant de massives fortifications dont beaucoup sont encore intactes de nos jours comme le petit port fortifié de Koules.

Les Vénitiens firent d’elle la place principale de l’île. Sous la domination vénitienne, le port prospéra et la ville attira de nombreux savants et artistes qui débarquèrent sur l’île pour rejoindre la fameuse université de Sainte-Catherine.

C’était l’époque de la célèbre école de peinture crétoise, d’où émergea son peintre le plus célèbre Domenikos Theotokopoulos, mieux connu sous la dénomination d’El-Greco.

Seconde Guerre Mondiale

Bien qu’Héraklion a quasiment été détruite lors de la Seconde Guerre mondiale et a conservé peu de traces de son passé, elle a su parfaitement équilibrer son ancienne identité et ses coutumes traditionnelles avec une ambiance moderne et énergique.

Habitants Héraklion

Avec ses 175 000 habitants, « Iraklio » est l’une des plus grandes villes de Grèce.

Par conséquent elle est très différente des autres lieux de vacances traditionnels grecs tels que les îles.

C’est une ville portuaire et très animée, mais c’est aussi le centre économique et administratif de la Crète. La province d’Héraklion (Ηράκλειο) est la région la plus dynamique de Crète.

Il accueille près de la moitié de la population de l’île et son site touristique le plus prestigieux, le palais minoen de Cnossos.

 

bonjour


CLIQUE SUR LE BALLON ! ♥