Comment s’appelle les habitants de Crète ?

Anciennement, la Crète portait le nom de « île de Candie ». Du point de vue de la superficie, elle est la cinquième dans toute la méditerranée (8336 km²) et fait partie intégrante de la Grèce depuis 1913. L’île occupe aussi une place importante dans la grande et profonde mythologie grecque, et ses habitants sont particuliers ; on les nomme les Crétois.

Les identifications culturelles des Crétois

Il y a plusieurs détails qui rendent les Crétois un peu particuliers par rapport à l’ensemble des grecques. Déjà, il y a leur dialecte, le Grec Crétois. Ensuite, il y a aussi le fait qu’un Crétois est reconnaissable à son nom de famille. On remarque, en effet, que les noms de familles se terminent généralement par le suffixe « akis ».

Les Crétois sont un peuple attaché à la culture, et celle-ci est aussi un peu différente. En effet, la culture crétoise se distingue par la nature des vêtements portés par les habitants de l’île lors des cérémonies particulières. Les couleurs qui dominent sont souvent le bleu et le noir.

On dit du Crétois que c’est une personne obstinée, vive d’esprit et aussi courageuse. Cela peut être vrai dans la mesure où ses habitants ont dû lutter pendant 4000 ans contre différentes invasions. Il faut dire qu’à la longue, cela forge forcément le caractère. Aujourd’hui, l’île est devenue un véritable centre attractif. Les touristes y viennent par milliers chaque année pour découvrir la terre insulaire sur laquelle Zeus aurait vu le jour. La Crète est aussi la ville de la civilisation minoenne.

Géographie de l’île

D’une forme étirée, la Crète fait une longueur de 255 km avec des largeurs approximatives de 55 km. Cette portion de terre est dominée par le mont Ida, qui, comme nous le verront un peu plus loin, occupe une place déterminante dans les récits des divinités grecques. Son relief est aussi marqué par des grottes et quelques cavités à certains endroits. L’île est aussi constituée de belles plages.

Les fondations mythologiques de l’île

Selon les récits de la mythologie grecque, c’est sur cette île que le dieu de l’olympe, Zeus, aurait vu le jour. Le récit précise qu’il est né sur le mont Ida, son point culminant. Cela dit, ce n’est pas la seule fois que la Crète fut citée comme témoin des aventures des dieux. L’île aurait aussi été le théâtre de l’union de Zeus et d’Europe dont le fruit fut la naissance de Minos. C’est aussi à Crète, plus précisément à Knossos, que le célèbre labyrinthe construit par Dédale aurait existé. Celui-là même qui avait contenu un minotaure venu au monde par l’union adultère de Pasiphaé, la femme de Minos, avec un taureau de Poséidon.

D’autres histoires fantastiques sont reliées à la Crète. Il y a par exemple, celle des ailes en cire construites par Icare et son père Dédale, l’auteur du Labyrinthe, ou encore l’héroïsme de Thésée et Ariane qui vainquirent le minotaure. La Crète est, en ce sens, une terre empreinte de magie et d’histoires fabuleuses.